fred.jpeg

Interview classe affaires - chirurgie du canal carpien, maladie de Dupuytren et Plexus Brachial 29/03/2022

 

Actualités du Dr Fredéric Teboul

Figaro Santé Interview

Décembre 2020

Une interview du Docteur Teboul avec Itinéraire Santé en collaboration avec Figaro

Nomination à l'Académie Nationale de Chirurgie

Septembre 2019

.

Evolution de la microchirurgie nerveuse au cours des 20 dernières années. Quelle place reste-t-il aux greffes nerveuses au vu du développement des transferts nerveux ciblés ? Apport des transferts nerveux dans la prise en charge des paralysies des nerfs périphériques

2020

Il y a environ 20 ans, le traitement des paralysies reposait essentiellement sur les greffes nerveuses. Nous étions limités dans les indications et dans les possibilités techniques. Encore aujourd'hui, malheureusement beaucoup de médecins et chirurgiens s'imaginent que la paralysie des nerfs périphériques est une chose irrémédiable ou non curable. Pire encore, les rééducateurs qui prennent en charge ces patients initialement dans les centres spécialisés leur conseillent d'attendre une repousse hypothétique de leurs nerfs. Dans les paralysies du plexus partiel du plexus brachial, les progrès obtenus pour les transferts nerveux permettent d'obtenir des membres quasi normaux. Dans les paralysies totales du plexus brachial, les progrès restent partiel mais permettent d'améliorer la qualité de vie des patients avec un membre cosmétique est presse papier. Dans les paralysies tronculaires isolées ou bien les paralysies tronculaires multiples, les transferts nerveux ont permis d'obtenir des résultats impressionnants terme de récupération. Ils peuvent alors s'allier aux greffes nerveuses pour augmenter encore plus la capacité de récupération fonctionnelle des patients. La chirurgie palliative complémentaire, associée aux transferts nerveux, parfois aux greffes nerveuses permet alors de corriger les derniers défauts. Les transferts nerveux ont révolutionné la prise en charge des paralytiques. Nous commençons maintenant à les introduire dans la prise en charge des paralysies d'origine centrale lorsqu'il existe des récupérations mosaïques. Enfin le plus important et le message à faire passer dans tous les centres qui prennent en charge des paralysés (traumatiques, iatrogènes, obstétricaux) est la nécessité d'une prise en charge précoce du patient car le résultat est intimement liée au délai des 4 à 6 mois. Dans le temps qui met imparti pour cette présentation, je vous ferai part des progrès les plus notables en sachant que nous sommes encore en cours de progression et que régulièrement nous découvrons de nouveau transferts nerveux. Au total; un patient où un bébé qui présente une paralysie du plexus brachial ou une paralysie tronculaire doivent être prises en charge avec un plan thérapeutique sur 3 à 5 ans. Les transferts nerveux sont maintenant devenus incontournables et quasi systématiques, associés parfois à des greffes, et très souvent à des gestes de chirurgie palliative, et des gestes de chirurgie cosmétologiques (Lipofilling).
Frédéric Teboul

100002AE-9FBE-41A6-A045-41498A0F1151.png

Frédéric Teboul nommé parmi les 5% meilleurs auteurs  mondiaux sur 13 000 universités mondiales

2019

.

En savoir plus

Dr Teboul Fredederic  conférencier invité par l' Association Américaine des chirurgiens de la Main pour réaliser une conférence d'enseignement sur les Transferts Nerveux

Janvier 2019

.

Premières Office Surgery en France par le Dr Frédéric Teboul

2017

.

Dans "Le Parisien": Article court sur les urgences mains à Paris dans notre centre

23 décembre 2017

.

Recevoir les mises à jour